ORAITA: Qui Somme Nous

L’objectif de Oraïta est de :

·        transmettre la connaissance du patrimoine juif, Ä de manière rationnelle et scientifique pour tous les non-croyants et les non-pratiquants qui se posent des questions sur leur foi, leur identité et leur existence.

 

·        lutter contre l’assimilation, Ä70% de mariage Mixte !

·        Créer des évènements communautaires Äpour rapprocher les célibataires

·        Dialoguer avec les couples en difficultés pour combattre les séparations Ä60% de divorce

 

Oraïta a pu réunir au sein de plusieurs séminaires des catégories socio-professionnelles de différents milieux comme des médecins, des scientifiques et des personnes travaillant dans le milieu juridique. Certaines personnes étaient convaincues que D…n’existait pas car ils avaient vécu des drames familiaux. D’autres personnes qui ont vécu la shoah, se demandaient : « où était D’… au moment des ghettos et des camps de concentrations ? ». D’autres encore se demandent à quoi sert D… lorsqu’ils vivent une épreuve douloureuse.

 

Quand on a aimé un film, on a envie de le faire partager à des proches et de le voir ensemble….

Oraïta a le même sentiment, à travers son Président Serge Senouf, de ne pas pouvoir vivre sans partager. D’ailleurs comment peut-on vivre tranquillement quand on sait que des centaines de milliers de personnes sont ignorantes d’une réalité si belle ? Qui est le mode d’emploi de la vie ? La Thora …

Ambition

Oraita est animée par le désir et l’ambition d’amener le peuple juif sur les voies de la Thora , dans un cadre harmonieux et stable, en transmettant les valeurs décrites par D… à Moïse sur le mont Sinaï par la Thora écrite et orale, à Josué et ensuite à tout le peuple jusqu’à notre génération.

Lorsque l’on entend par exemple : « naassé vénichma » = « nous ferons et nous comprendrons », une des phrases clefs de la Thora , il ne faut pas penser que l’on nous demande de pratiquer sans comprendre, sans savoir si les prescriptions reçues sont fondées. Bien au contraire ! La Thora interdit d’agir sur les bases d’une croyance aveugle.

Nous devons aussi savoir que D… a donné la Thora et que Moïse l’a transmise. « Au mont Sinaï nos pères ont dit naase vénichma, parce qu’ils ont vu et entendu la révélation divine. Mais nous, aujourd’hui, nous ne la voyons pas et nous ne l’entendons pas. C’est pour cela que Rambam (zal) stipule qu’il faut comprendre la Thora et la pratiquer ensuite.

Le peuple juif face au mont Sinaï, lorsque Moïse leur proposa la Torah , a dit « Prouve-nous que tout cela est vrai … »

Rachi rapporte qu’ils ont demandé à voir directement leur roi D…

D… a alors répondu à Moïse «  Mes enfants ont raison, ils ont bien répondu, dit leur qu’ils se préparent et je me dévoilerai dans trois jours »

L’histoire montre qu’à l’origine des plus grands génocides, des guerres de religion les plus meurtrières, on trouve des meneurs ayant cru en la vérité. Persuadés de posséder cette vérité, ils ont voulu l’imposer de gré ou de force à l’humanité entière.

Les personnes croyantes (pratiquante ou pas) en considérant la vérité comme unique (seule vérité susceptible d’apporter le bien à l’humanité) risquent de devenir des assassins. Celui qui s’opposerait à leur vérité s’opposerait en faite au bonheur de l’humanité.

Plus le croyant sera convaincu de posséder la vérité, plus il sera intolérant, parfois même jusqu'à vouloir la disparition de l’autre. Ainsi l’ont prouvé toutes les guerres idéologiques de l’histoire.

Langues :

Pages